contrat d'assurance vie : faire le bon choix pour protéger ses proches en cas de mort par accident

Quel type d’assurance-vie vous convient le mieux ?

Quand on y pense, l’assurance-vie est un produit étrange. Vous payez des primes pendant des années ou des décennies, et si vous décédez pendant cette période, la compagnie d’assurance verse une prestation. Vous espérez presque ne pas en avoir besoin, car cela signifie que vos proches sont financièrement à l’abri ! Si votre décès est susceptible de causer des difficultés financières à quelqu’un, l’assurance-vie pourrait être la bonne solution pour vous. Habituellement, lorsque les gens pensent à l’assurance-vie, ils pensent à des polices temporaires avec une date d’échéance (habituellement 95 ou 100 ans). Cependant, il existe de nombreuses options différentes en matière d’assurance-vie. Voici un aperçu de quelques-uns des types d’assurance-vie les plus courants :

Assurance vie temporaire 20 ans

Une assurance-vie temporaire est un type d’assurance dont la durée est déterminée et la prime fixe. Le principal avantage de l’assurance temporaire est que vous payez une prime moins élevée. Cependant, elle présente aussi quelques inconvénients. Premièrement, la prime est moins élevée parce que vous payez moins pour la couverture. Il se peut que vous ne soyez pas suffisamment couvert s’il vous arrive quelque chose. Vous n’avez pas non plus les économies que vous auriez réalisées si vous payiez une prime plus élevée et aviez placé l’argent sur un compte d’épargne. Si vous êtes en bonne santé et que vous recherchez le coût le plus bas, une police temporaire pourrait être la meilleure option. Vous pouvez acheter une police temporaire de 10 ans, et si votre situation change, vous pouvez généralement la renouveler. De cette façon, vous pouvez savoir quels sont vos coûts à long terme.

Assurance vie temporaire 30

Il existe des polices d’assurance-vie temporaire de 30 ans. La principale différence entre ces polices et les polices temporaires normales est que vous devez passer un examen de santé. Il s’agit de s’assurer que vous êtes en assez bonne santé pour bénéficier d’une couverture pendant 30 ans. Une police d’assurance-vie temporaire de 30 ans peut être un bon choix pour quelqu’un qui s’est vu refuser une police temporaire normale. Certaines personnes choisissent une police d’assurance temporaire de 30 ans si elles ont des problèmes de santé qui les empêchent d’obtenir une couverture pour une période plus courte. L’inconvénient de l’assurance temporaire de 30 ans est qu’elle est plus chère qu’une assurance temporaire normale. Vous paierez une prime plus élevée puisque vous présentez un risque plus élevé. Vous devrez également passer un autre examen de santé après 5 ans pour vérifier si votre état de santé s’est amélioré.

bien choisir son contrat d'assurance vie pour protéger sa famille en cas de décès prématuré

Assurance vie entière

L’assurance vie entière est similaire à l’assurance vie temporaire en ce sens qu’il s’agit d’un type de police d’assurance vie. Toutefois, il existe quelques différences essentielles. La principale différence est que les polices d’assurance vie entière sont conçues pour être permanentes. Elles n’ont pas de date d’expiration. L’autre différence est que les primes de l’assurance vie entière restent constantes pendant toute la durée de la police. Vous payez la même prime pendant toute la durée de la police. En échange, la compagnie d’assurance s’engage à verser la totalité du capital décès, quelle que soit la date de votre décès.

Assurance vie universelle

L’assurance vie universelle est un autre type de police d’assurance vie permanente. L’une des principales différences entre l’assurance vie universelle et l’assurance vie entière est que les primes peuvent changer au fil du temps. L’autre différence est que l’assurance vie universelle ne comporte pas de capital-décès. L’assurance vie universelle ressemble davantage à un compte d’épargne qu’à une police d’assurance vie. Vous faites un dépôt important au début de la police, et la compagnie l’investit pour vous. Vous recevez un pourcentage des gains sous forme de dividendes. Vous pouvez utiliser ces dividendes pour effectuer des versements annuels sur votre police. À la fin de la police, la compagnie vous rendra votre investissement initial plus les dividendes que vous avez reçus, voir comment débloquer votre contrat d’assurance-vie. Vous pouvez affecter le reste de l’argent à votre capital décès.

Assurance vie variable

L’assurance vie variable est un type d’assurance vie entière. La principale différence est que les dividendes dépendent du rendement d’un fonds de placement. La compagnie d’assurance investit vos primes dans des actions, des obligations ou d’autres placements. Comme pour les autres types de polices d’assurance vie entière, le capital-décès reste le même, même si vous décédez plus tard dans la vie. Les primes des polices d’assurance-vie variable sont plus élevées que celles des polices d’assurance-vie permanente. Cela s’explique par le fait que la compagnie doit continuer à investir vos primes pour que vous puissiez toucher davantage de dividendes.

Assurance vie conjointe et assurance vie survivant

Une police d’assurance-vie conjointe est également connue sous le nom de police conjointe et survivante. Lorsque deux personnes demandent la même police, on parle d’assurance-vie conjointe. Il s’agit de l’un des types de polices d’assurance-vie les plus courants et les plus utiles. Lorsque deux personnes demandent une assurance-vie conjointe, la compagnie d’assurance calcule la prime en supposant que les deux personnes décèdent en même temps. Si l’une des personnes décède en premier, la compagnie d’assurance réduira généralement le capital-décès. Son objectif est de s’assurer qu’elle obtiendra suffisamment d’argent pour verser le capital-décès restant aux autres personnes encore en vie. Une police d’assurance-vie réversible fonctionne différemment. Dans ce cas, il n’y a qu’un seul capital décès. La compagnie d’assurance base la prime sur l’hypothèse qu’une personne décédera en premier.

Assurance vie avec protection hypothécaire

Vous pouvez utiliser l’assurance-vie pour protéger votre hypothèque. L’assurance-vie hypothécaire est généralement une police temporaire qui s’ajoute à votre police d’assurance-vie existante. Ce type d’assurance-vie est relativement peu coûteux et facile à obtenir. Vous pouvez l’obtenir en même temps que votre police d’assurance-vie temporaire, et vous n’avez pas à passer un nouvel examen de santé. Qu’est-ce que l’assurance-vie hypothécaire ? L’assurance-vie hypothécaire est un type d’assurance-vie temporaire que vous ajoutez à votre police d’assurance-vie existante. Elle protège le créancier hypothécaire si l’un des propriétaires décède. Le capital-décès couvre le solde du prêt hypothécaire.

Résumé

Lorsque vous décidez du type de police d’assurance vie qui vous convient, il est important d’évaluer votre situation financière actuelle. Commencez par établir un budget pour déterminer le montant de l’assurance-vie dont vous avez besoin. Ensuite, faites le tour du marché pour trouver la meilleure police pour vous. N’oubliez pas que les primes varient d’une police à l’autre en fonction de votre état de santé, de votre âge et d’autres facteurs. Vous pouvez augmenter votre couverture, mais vous devrez peut-être d’abord passer un examen de santé.

assurance multirisque commerce

Les risques couverts par l’assurance multirisque commerce

Le bon fonctionnement d’une entreprise ou d’un commerce nécessite une bonne assurance. Il y a des aléas qu’on ne prévoit pas forcément, et donc, il est primordial de prendre des mesures en cas de dommages. Découvrez des informations utiles sur les implications de l’assurance multirisque commerce. 

Qu’est-ce qu’une assurance multirisque commerce ?

L’assurance multirisque commerce est une dérivée de l’assurance multirisque professionnelle. Ce type d’assurance propose une couverture complète des responsabilités, et des biens de l’assuré. Il  est destiné aux professionnels, commerçants ainsi qu’aux prestataires de services.

Rendez-vous sur https://assuremoi.io/, pour trouver des informations utiles sur l’ensemble des aspects de l’assurance multirisque professionnelle.  Il faut aussi préciser que pour assurer son commerce, il est important de souscrire à l’assurance responsabilité civile professionnelle. Cette forme d’assurance est nécessaire pour tous les commerces. 

assurance multirisque commerce

Les risques couverts par l’assurance multirisque commerce 

 Généralement, les risques couverts par cette assurance concernent :

  • Le vol ou le vandalisme des locaux,
  • le bris de glace,
  • les incendies, les explosions,
  • les dégâts des eaux,
  • les catastrophes naturelles.

L’assurance qui couvre les risques liés au commerce peut prendre aussi en charge les dommages causés par l’activité du commerce à une personne. Il peut s’agir d’un client, d’un fournisseur ou d’une tierce personne. Il peut être question également de dommages provoqués de façon involontaire par le personnel d’une entreprise ou le matériel professionnel.

Le contrat qui régit ce type d’assurance peut élargir les garanties en fonction des options choisies par l’entreprise. Dans ce cas, les risques couverts peuvent prendre en compte une protection de votre responsabilité de même que celle de votre commerce. Plus loin, il peut s’agir aussi d’une protection de votre commerce  grâce à un remboursement  de la perte subie. Le dernier aspect concerne la protection juridique, qui accompagne l’entreprise dans la gestion ainsi que la résolution d’un conflit.  Selon ces différentes garanties, il peut s’agir d’une couverture des risques liés à :

  • Une blessure d’un passant, causée par une action brusque d’un membre de l’entreprise,
  • Une facture d’un client qui aurait glissé dans les escaliers du local,
  • Une tache sur les vêtements d’un client causée par une chute d’un outil ou matériel.

Dans ces nombreux cas, les victimes peuvent demander un dédommagement. Il faut préciser alors que c’est à l’assurance de couvrir une bonne partie de ces dommages.   

Quel coût prévoir pour une assurance commerce ?

En ce qui concerne le coût d’une assurance multirisque, commerce, il faut préciser qu’il est modulé selon les besoins de l’entreprise. Ainsi donc, on ne saurait pas donner un coût moyen de ce type d’assurance. Aussi, le coût de la couverture d’assurance d’un local commercial prend en compte l’activité dont il est question. Dans ce cas, il faut notifier que le prix d’une assurance couvrant les charges d’un commerce ambulant ne sera pas pareil que celui d’un commerce disposant d’un local. 

Dans le cas où l’entreprise disposerait d’un local, l’assurance évalue la taille du local. Cela implique que plus le local est grand, plus les frais sont considérables. Le dernier aspect concerne la situation géographique de l’entreprise. Un commerce qui possède son local en milieu urbain payera plus qu’un commerce qui possède son local en périphérie. 

Pour souscrire à une assurance commerce, il est important de bien se renseigner. Il est également possible de demander de devis à plusieurs compagnies d’assurance, avant de se lancer.